Genève - Résultats des négociations pour le maintien des mécanismes salariaux prévus par la CCT.

Dernière mise à jour : nov. 7

Genève, le 7 novembre 2021


Depuis cette rentrée scolaire, l'AGEDE aux côtés du SIT, du SSP, de l'ACIPEG et de toutes les personnes ralliées à la cause, s'est mobilisée pour protester contre le gel des mécanismes salariaux prévus par la CCT du personnel des structures d'accueil préscolaires subventionnées par la Ville de Genève (gel des annuités, gel de la prime d'ancienneté, gel du 13ème salaire progressif) et ainsi revendiquer le maintien de celle-ci.


Pour cela, nous avions invité le personnel concerné à deux rassemblements de protestation et de revendications, le 15.09.21 au Parc des Bastions et le 12.10.21 devant le Palais Eynard. Ces événements ont connu un succès qui a contribué à faire entendre nos voix et rendre visible nos revendications.


Du côté de l'AGEDE, les négociations ont été menées notamment par Maurice Perrier, co-président de l'association, à la commission CCT Ville de Genève et en séance avec le CA et les partenaires sociaux. Ces négociations ont connu la finalité attendue pour les éducateurs et éducatrice de l'enfance de la Ville de Genève. En effet, il a été confirmé par le Conseil Administratif qu'en ce qui concerne l'année 2022, les mécanismes salariaux seront maintenus.


Toutefois, rien n'est gagné d'avance pour les années à venir, ce pourquoi les négociations continuent. Pour faire entendre nos voix - celles des éducateurs et des éducatrice de l'enfance - il faut se rallier. Notamment en rejoignant l'AGEDE en tant que membre de l'association, pour que les membres du comité puissent représenter plus de voix. Et si c'est l'esprit associatif qui vous parle, l'AGEDE recrute des membres au comité pour pouvoir, entre autres, avoir une action concrète dans les commissions et dans l'étendu du champ professionnel.


Pour l'AGEDE,

Sonia Rodriguez Afonso


(Sources: TDG, Maurice Perrier, membres du comité de l'AGEDE)

108 vues2 commentaires